Intérieur cabinet
Le Coin Enfants
Exterieur de la maison médicale
Imprimer

Pourquoi consulter?

   Parce qu’il est important de ne pas rester seul face à sa souffrance psychique et croire que le temps guérit tout. On peut ressentir le besoin de parler à quelqu’un de ce qui fait souffrir dans de nombreuses situations. Rencontrer un psychologue est avant tout l'opportunité de faire le point sur votre situation et de trouver les ressources nécessaires afin de surmonter cette difficulté. En effet, il y a autant de raisons de consulter un psychologue qu’il existe d’individus. Voici les principales problématiques rencontrées dans ma pratique :

 

CHEZ L’ENFANT :  

  • Votre bébé ou votre jeune enfant vous inquiète ...
                Troubles du sommeil : Insomnie, difficulté à l'endormissement. 
                Anxiété, angoisse de séparation, angoisse nocturne, crises d’angoisse.
                Propreté non acquise ou perdue, énurésie. 
                Peurs incongrues, phobies. 
  •  Durant l'enfance différents troubles doivent alerter :
               Troubles du langage et des apprentissages : dyslexie, dysorthographie,                                       
               dysphasie, dyspraxie, dyscalculie.  
               Troubles envahissant du développement : autisme, syndrome de Rett,
               syndrome d'Asperger...
               Troubles du comportement : hyperactivité, agitation continuelle ou
               inhibition, mensonges répétitifs, crise de colère, agressivité, violence.
  •  Difficultés scolaires :                                                                                   
               Désinvestissement, échec scolaire soudain.
               Difficultés d'apprentissage.
               Difficultés d'attention / concentration / mémorisation.
               Précocité scolaire.
  •  Evénements exogènes :
              Arrivée d’un nouveau-né dans la famille. 
              Séparation des parents, famille recomposée.
              Difficultés dans la relation parents/enfant.
              Maladie, décès d’un proche.
              Traumatisme : viol, maltraitance, victime d’un accident.
              Racket, harcèlement à l’école.

 

CHEZ L’ADOLESCENT :

  • Le comportement de votre adolescent vous inquiète 
              Retrait, désintérêt vis a vis du groupe de copains ou au contraire surinvestissement au détriment du reste.
              Difficultés relationnelles avec les parents, les enseignants.
              Addictions : drogues, alcool, jeux vidéos...
              Troubles du comportement alimentaire : anorexie, boulimie, hyperphagie, obésité...
              Faible estime de soi, manque de confiance en soi, manque d'affirmation de soi. 
              Anxiété, dépression, tentative de suicide.
              Comportements de mise en danger.
              Agressivité, violence, mensonges répétitifs, fugue.
              Post traumatisme : agression, racket, viol.
  • La scolarité de votre adolescent vous inquiète :                          
              Baisse importante des résultats scolaires.
              Gestion du stress en situation d’examen, de compétition.
              Absentéisme.
              Problèmes de comportements, bagarres.
 
 

CHEZ L’ADULTE

                                            

  • Sentiment de tristesse constant, dépression («je n’ai le goût à rien», «je suis épuisé sans raison»), épuisement au travail.
  • Difficultés associées à l'anxiété (stress, angoisse, crise de panique, inquiétudes excessives).
  • Prise de conscience («quelque chose dans ma vie ne me correspond pas ou ça ne va pas et ça me rend nerveux»), période de doute, crise existentielle, remise en question.
  • Désir de mieux se connaître, de s’épanouir, de vivre sa vie différemment, de réfléchir sur soi...
  • Difficultés relationnelles (couple, famille, amis, collègues) : séparation douloureuse, divorce, isolement.
  • Difficultés professionnelles, un échec, une perte d’emploi, harcèlement moral.
  • Timidité,  sentiment de solitude, des problèmes dans l’estime de soi et l’affirmation de soi, manque de confiance en soi, culpabilité (« j’ai peur de dire non »), honte.
  • Répétitions de comportements : « c’est plus fort que moi, je n’arrive pas à cesser de manger, à cesser de me disputer pour un rien avec mon conjoint ».
  • Phobie (agoraphobie, phobie sociale, claustrophobie), peurs qui ne semblent pas avoir de raisons.
  • Troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, hyperphagie), problèmes de poids.
  • Consommations d’alcool, de drogue.
  • Stress post-traumatique, aide aux victimes (victime d'accident, d'acte criminel, de violence, de viol). 
  • Soutien à la parentalité : arrivée d’un nouveau-né, dépression post-partum, difficultés éducatives.
  • Situation de handicap, diagnostique d’une maladie.
  • Vécu de la maladie chronique (diabète, fribromyalgie, BPCO, cancer, sida).
  • Accompagnant ou vivant la maladie ou le handicap d’un proche.
  • Dépistage des maladies de la mémoire telles qu’Alzheimer, accompagnement adapté