Intérieur cabinet
Le Coin Enfants
Exterieur de la maison médicale
Imprimer

Questions fréquentes

 

LES DIFFÉRENTS PSYS ? : Il est souvent compliqué pour un patient de s'y retrouver face à la multitude des "psys". Psychologue, psychiatre, psychanalyste, psychothérapeute, à qui s'adresser ? La question est d'autant plus complexe que de nombreux psychologues et psychiatres sont également psychothérapeute ou psychanalyste. L'important est en fait de consulter une personne qualifiée. 

    Le psychologueCe dernier est un professionnel issu d’un cursus universitaire strictement contrôlé pour l’obtention du Titre de Psychologue. Il doit en effet faire valoir l’obtention de tous les diplômes universitaires successifs d’un cursus de Psychologie, jusqu’à la 5ème année sanctionnée par l’obtention du DESS de psychologie appelé aujourd’hui Master Pro. Outre ses connaissances approfondies des maladies psychiques, il est formé à l’entretien clinique, à l’écoute et au soutien. Le psychologue propose un espace de parole, de soutien aux personnes qu’il reçoit. Il vous aide à faire du lien, vous permet de donner du sens, de comprendre vos émotions. Il peut intervenir selon différentes modalités dépendantes de son propre champ de référence théorique : entretien individuel, entretien familial, soutien ponctuel, suivi thérapeutique, évaluation psychologique... En ce sens, il ne prescrit pas de médicament. 

     Le psychiatre : C’est un médecin titulaire d'une spécialisation obtenue après son internat en psychiatrie (Bac + 10). Il diagnostique et tente de prévenir ou de guérir les troubles psychiques et les maladies mentales. En tant que médecin, il est habilité à prescrire des traitements médicamenteux (antidépresseurs, anxiolytiques, somnifères, psychotropes). Et ses consultation sont remboursées par la sécurité sociale.

     Le psychothérapeuteDepuis la loi du 24 juin 2009, la législation sur le titre de psychothérapeute a changé. Avant, n'importe qui pouvait se déclarer " psychothérapeute ". Des pratiques de toutes sortes (gestalt, bioénergie, psycho-organique...) étaient proposées par des praticiens plus ou moins qualifiés. Depuis la loi, la délivrance du titre de psychothérapeute est encadrée : ‟ Désormais l'usage du titre psychothérapeute sera réservé aux professionnels inscrits au registre national des psychothérapeutes et justifiant d'une formation en psychopathologie clinique, délivrée par un établissement agréé. L'accès à cette formation est réservé aux titulaires d'un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d'exercer la médecine en France ou d'un diplôme de niveau Master en psychologie ou psychanalyse. Les titulaires docteurs en médecine, les psychologues et les psychanalystes en exercice pourront être totalement ou partiellement dispensés de cette formation.” 

     Le psychanalysteLa psychanalyse est une méthode particulière de psychothérapie. Le psychanalyste se base sur la théorie et la technique psychanalyste élaborée à l’origine par Sigmund Freud. Aucun diplôme de psychanalyste n’est reconnu par l’Etat. La ‟formation” consiste à avoir suivie une analyse, avoir été formé à la pratique analytique dans le cadre d’une société psychanalytique et exercer sous le contrôle d'un superviseur, lui-même analyste. Il faut être très vigilant dans le choix de son psychanalyste. De ce fait, il est important de vérifier qu'à défaut d'être psychologue ou psychiatre, il soit au moins membre d'une société psychanalytique reconnue comme la SPP par exemple.

 

COMMENT ÉVITER UN CHARLATAN ? Les psychologues sont tenus de faire valider leurs diplômes auprès des services sociaux (DDASS) au même titre que les médecins ou les kinésithérapeutes, et se voient attribuer un numéro attestant la régularité de leur formation : c’est le numéro ADELI. Ce  dernier garantie sa formation et son droit de faire usage du Titre de Psychologue. En effet, le titre de psychologue est protégé par la loi n°85-772 du 25 juillet 1985. La DDASS de chaque département tient à disposition du public la liste des professionnels habilités à exercer. Dépourvus pour le moment d’Ordre, comme les médecins, les psychologues sont orientés éthiquement par un Code de Déontologie auquel j’adhère et m’engage totalement. Adhérer au code de déontologie implique une mise à jour régulière des connaissances théoriques et un travail continu sur sa pratique. 

 

   Vous pouvez télécharger le Code de déontologie des psychologues.pdf

  

COMMENT CHOISIR SON PSY?Le premier critère pour un bon choix est le sérieux de la personne. Il est important de se renseigner auprès de son entourage (amis et relations), auprès d’autres professionnels médicaux et paramédicaux, professionnels sociaux. Le cadre annoncé au premier rendez-vous doit être clair : le temps des séances, la fréquence, le tarif... Le deuxième critère est plus personnel. Il faut se sentir à l’aise et en confiance pour pouvoir confier ses pensées, ses doutes, ses difficultés. Il peut être impressionnant pour un patient de démarrer une thérapie mais il ne faut pas oublier que l’objectif principal est de vous aider à mieux vous trouver vous-même. Ce qui implique un cadre, certes mais il ne doit pas vous paraître trop imposant ou incompréhensible. En cas de doute, il est préférable de consulter un, voire plusieurs autres professionnels avant de se décider.